Contact 

Quand proposer un outplacement ?

Posté le 24 novembre 2022

Pas toujours facile de repérer un salarié désaligné avec l’entreprise. Pas toujours facile non plus de l’accompagner comme il se doit vers la sortie. Alors, quand proposer un outplacement ?Voici quelques éléments de réflexion pour vous aider à identifier les collaborateurs qui pourraient en bénéficier.

Quand proposer un outplacement ? Quand un salarié n’est plus à son plein potentiel

Vous avez un collaborateur talentueux mais il n’est plus performant dans son rôle.

Comment vous le voyez ? Vous lui faites des feedbacks, vous l’accompagnez mais malgré cela, rien ne bouge. Vous ne voyez pas sa performance. Le salarié quant à lui vit tous les jours la complexité. Rien n’est fluide, tout lui demande trop d’efforts. Il y a un désalignement, il ne prend pas/plus possession de son poste.

Vous avez eu beau chercher des solutions, aujourd’hui cette personne vivote et c’est un salaire qui n’est pas investi au bon endroit. Ce salarié est le parfait candidat à un outplacement. 

>> Parlons-en ! Notre experte de l’outplacement est à votre écoute immédiatement.

Quand un salarié est performant mais plus vraiment épanoui

Vous avez un collaborateur qui atteint certes ses objectifs mais qui fait le strict minimum. Il vient au bureau et avance en “pilote automatique”. Vous n’avez rien à lui reprocher sur son travail mais il n’est plus très motivé. Sa seule satisfaction reste son salaire.

Comment vous le voyez ? Vous repérez ce genre d’attitude aux comportements suivants : il critique les décisions stratégiques, il ne porte pas toujours la vision de l’entreprise auprès des équipes, il n’est pas force de proposition. Bref, c’est un salarié éteint qui se met à distance voire même qui fuit.

Là encore, plutôt que de cautionner ce genre d’attitude en laissant vivoter la situation, proposez-lui un outplacement. C’est le meilleur moyen de sortir gagnant/gagnant de cette relation. Vous savez donc quand proposer un outplacement à un salarié.

Quand un poste évolue

On vit dans une société qui évolue beaucoup, qui se transforme constamment. Aujourd’hui, en 3 ans, dans une même entreprise, le métier occupé peut énormément bouger. Il arrive donc qu’une personne qui était parfaite à un poste au démarrage de l’entreprise, ne le soit plus quelques années plus tard. Parce que l’entreprise grossit, parce qu’il faut prendre en charge d’autres sujets, développer d’autres compétences, parce qu’on change d’échelle… Les raisons sont multiples. Le collaborateur a alors du mal à suivre.

Comment vous le voyez ? Il n’adopte pas la bonne posture : il va par exemple exprimer à ses équipes que la direction a pris telle décision mais qu’il ne la soutient pas. Il y a un désalignement important entre ce que l’entreprise demande et sa posture au quotidien. Le salarié ne sait plus vers où aller. L’entreprise a tellement changé qu’il est en réalité perdu…

Souvent, les salariés qui ne peuvent plus être dans une entreprise qui a beaucoup évolué ne sont pas tout de suite repérés. Ils vivotent. Certains sont mis au placard. Et les autres optent pour un arrêt de travail tant ils se sentent mal. Toutes ces façons de gérer (non gérer plus exactement) conduisent à des dépenses colossales qui nuisent à la performance de l’entreprise. L’outplacement est alors la clé pour non seulement bien gérer l’outboarding d’un salarié mais aussi conserver la performance durable de l’entreprise, c’est à dire une performance économique & humaine. On en parle ?

Pour prendre soin de vos Hommes, durant tout le cycle de leur vie dans l’entreprise, optez pour un outplacement sur mesure, avec Valeurs&Valeur

Découvrez notre vidéo sur l’outplacement !