Changement en entreprise : nos clés pour le réussir

 

Que vous soyez en pleine levée de fonds, en transmission d’entreprise, dans une phase d’élaboration de votre vision 2020 ou encore en conflits avec vos associés, la situation vous impose un changement. Comment accompagner sa réussite?

 

L’équation du changement

Un changement est parfois nécessaire voire fondamental à la survie d’une entreprise. Pourtant quoiqu’on en dise, nous sommes tous en résistance face au changement.

Est-ce qu’on fait les bons choix ? Qu’est-ce que ces changements vont impliquer dans ma vie au quotidien ? Comment bien réussir ce tournant ? Comment faire pour que tous les collaborateurs soient moteurs de ce changement sans en perdre en route ?

 

Pour opérer ce changement, il y a trois étapes clés:

  • reconnaître qu’il existe une insatisfaction quelque part
  • projeter la vision de ce que serait l’entreprise sans cette insatisfaction
  • mettre en place les premiers pas pour changer

C’est ce qui s’appelle l’équation du changement.

 

I x V x P > R

 

I = Insatisfaction/ Irritant

V = Vision positive du changement

P = Processus de changement efficaces

R = Résistance au changement

 

Car le changement, c’est la vision de quelque chose d’encore meilleur ! Et le fait de ne pas y être génère une insatisfaction. C’est la raison pour laquelle il faut opérer ce changement. Et pour y parvenir, se faire accompagner est un des facteurs clés de réussite.

 

Ouvrir son écosystème pour se faire accompagner

 

Vous connaissez votre entreprise, vous la gérez depuis plusieurs années (voire décennies même). Mais vous ne pouvez pas mener une politique de changement seul. Pourquoi ? Parce que vous verriez uniquement les choses à travers votre propre prisme. Vous avez alors de fortes chances de ne pas considérer la situation dans sa globalité. Ce qui augmente fortement les chances de voir votre beau projet ne pas se concrétiser…

 

Pour prendre de la hauteur sur la situation, croisez les points de vue, faites intervenir d’autres personnes. Vous pourriez faire appel à un membre bienveillant dans l’entreprise, capable de vous faire part de ses désaccords, et co-créer avec lui. Mais cela reste dangereux car le prisme reste « inter-entreprise ». L’idéal est donc d’ouvrir votre écosystème à des experts de tous horizons qui peuvent accompagner et élargir la réflexion pour lui donner plus de stabilité.

Il est essentiel d’avoir un regard extérieur sur des points aux enjeux importants. Et le changement est un enjeu de taille ! Parce que la période est longue, les investissements sont lourds, le quotidien légèrement plus flou… Cela nécessite d’être clair sur là où vous en êtes, pourquoi vous le faites et où vous souhaitez aller. D’où l’importance de poser un cadre clair et de le partager au maximum…

 

Les 4 phases du changement

 

Accompagner le changement ne se fait pas au hasard. Cela suit une méthode précise qui comprend notamment 4 phases par lesquelles passeront les équipes :

 

Le refus : refus de voir ce qui ne va pas

La résistance : révolte, idéalisation du passé, peur des conséquences du changement

L’exploration : acceptation du changement avec quelques réserves, regain d’énergie positive

L’implication : convaincus par la décision, investissement important dans le changement

 

Toutes ces phases seront traversées par vos équipes. Et cela est parfaitement normal. Pour que tout se déroule au mieux et réussir le changement en entreprise, il faut alors :

 

  • Etre conscient des changements qu’on opère pour pouvoir les accompagner et mobiliser du temps pour que tout se passe bien.
  • Avoir bien réfléchi à son projet
  • Poser des cadres clairs : quel est mon point A et quelles sont les étapes pour arriver à mon point B.
  • Communiquer sur sa stratégie. Nous ne sommes plus dans une ère paternaliste ! Les gens ont besoin de savoir où ils en sont et où l’entreprise va pour s’impliquer dans ce changement et le réussir.
  • Communiquer sur le sens de ce changement
  • Impliquer un maximum de personnes dans ce mouvement

 

Le conseil Valeurs&Valeur : élaborez une partie de votre projet avec des réfractaires. Si vous parvenez à les emmener avec vous, ils deviendront vos meilleurs leaders de changement : vous aurez tout gagné !

 

 

Partagez

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *